Conception de l’individu

L’être humain est unique. Il a des attentes et des besoins biologiques, psychologiques, sociaux, culturels et spirituels. Il est un être en perpétuel devenir et intéraction avec son environnement, un être responsable, libre et capable de s’adapter, un tout indivisible.

Notre philosophie est basée sur le respect de la personne humaine et l’empathie. Chaque résidant a le droit fondamental de recevoir des soins répondant à ses besoins personnels et adaptés à son état de santé ou de maladie.

Personne souffrant de troubles cognitifs

Le résidant est un adulte, quel que soit son état physique ou mental. Il a le droit à une information régulière, à la promotion de son autonomie et à la participation à ses soins.

Le résidant est une personne dont les ressources physiques, affectives, psychologiques, spirituelles ou sociales sont momentanément limitées. De ce fait, il va se retrouver dans une situation de dépendance susceptible d’entraîner une souffrance morale ou physique.

Conception de la santé et de la maladie mentale

La santé est la capacité de l’individu, du groupe et de l’environnement d’avoir des interactions qui contribuent au bien-être subjectif, au développement et à l’utilisation optimale des capacités mentales (cognitives, affectives et relationnelles), à la réalisation de buts individuels et collectifs justes et à la création de conditions d’égalité fondamentales.

La maladie mentale est caractérisée par la présence de troubles psychiatriques qui entraînent une détérioration marquée des capacités cognitives, affectives et relationnelles de l’individu. A ce titre, elle nécessite un traitement psychiatrique comprenant une démarche diagnostique holistique et des soins thérapeutiques qui visent la suppression ou la diminution des symptômes.

Accompagnement

L’accompagnement soignant s’inscrit dans un modèle bio-psychosocial. Il se veut global et se doit de tenir compte du passé, de l’entourage, des ressources et fragilités du résidant.

Il vise à assurer un confort maximum physique, psychologique et moral en répondant aux besoins fondamentaux de l’individu.

Fondé sur le concept de partenariat, la collaboration soignant/résidant permettra d’identifier les besoins personnalisés et d’adapter le projet d’accompagnement au regard des objectifs individualisés.

Par son savoir-être et son savoir-faire, le personnel soignant saura encourager le résidant vers la reprise de son indépendance et/ou l’acceptation de sa maladie.